retour vers la page d'accueil calculez votre assurance auto ou camping car !
Souscrivez par téléphone en 5mn
Appelez le 0950 220 200

<a href="garanties-assurance-auto.php" class="lien"><b><img src="img/flecb6.gif" width="17" height="17" border="0" align="middle" alt="" /> <font color="#325EB7">Questions assurances auto</font></b></a>
pour tout renseignement sur les assurances deux roues, téléphonnez au 0950 220 200



Lexique



  A   B   C   D   E   F   G   I   M   N   P   Q   R   S   T   U   V   Z  

Sinistre

Ce terme sert à désigner le risque qui se réalise, l'évènement qui va faire jouer les garanties du contrat : le sinistre c'est incendie, le vol, l'accident...Pour les assureurs de responsabilité civile, il n'y a sinistre que si la victime réclame un dédommagement au responsable assuré (Voir aussi déclaration) C’est un Evénement (incendie, vol, dégât des eaux, décès, …) qui fait jouer les garanties du contrat : indemnité, capital ou rente.
Il faut en général déclarer un sinistre dans les cinq jours ouvrés (deux s’il s’agit d’un vol) à compter de la date du sinistre ou du jour où l’assuré en a eu connaissance. Pour percevoir rapidement l’indemnité, adressez à l’assureur ou à la société d’assurances les informations suivantes :
- le nom et l’adresse de l’assuré,
- le numéro de la police d’assurance,
- la nature, la date et l’heure du sinistre,
- le lieu où il s’est produit,
- éventuellement, les coordonnées des victimes,
- l’importance des dommages en précisant s’il s’agit de dommages matériels ou corporels, s’il y a des dégâts causés à des tiers (par exemple une fuite chez les voisins). Déclaration d’un accident automobile ou d’un dégât des eaux :
Les assureurs tiennent à la disposition de leurs clients des imprimés standardisés appelés constats amiables.
Ce document, rempli, sert de déclaration de sinistre.
Si vous êtes blessé dans un accident de la circulation, l’assureur de l’auteur de cet accident vous adressera une liste détaillée de renseignements à lui fournir.
Vous aurez alors six semaines pour lui répondre. Source : CDIA

Sociétaire

Désigne les souscripteurs des contrats proposés par les sociétés d'assurance mutuelles.

Société d'assurances

On distingue les sociétés commerciales et des sociétés d’assurances mutuelles. Elles sont toutes contrôlées par la commission de contrôle des assurances. Les sociétés commerciales sont des sociétés anonymes par actions. Les sociétés d’assurances mutuelles sans capital social peuvent être à cotisations fixes ou à cotisations variables. Elles sont organisées par les assurés. En cas de cotisations variables, la société a la possibilité de procéder à un rappel de cotisation, dans les limites fixées par les statuts.

Souscripteur ou preneur d'assurance

C'est la personne qui signe le contrat et paie les cotisations. Le souscripteur est également appelé contractant. C'est le véritable propriétaire du contrat. Il peut être différent de l’assuré ou du bénéficiaire. Source : CDIA

Souscription

Acte par lequel le souscripteur adhère à un contrat.

Subrogation

Recours de l’assureur contre le responsable d’un dommage. Après avoir réglé les indemnités à son client victime d’un sinistre, l’assureur se substitue à lui pour récupérer la somme versée auprès du responsable des dommages. L’assureur est "subrogé dans les droits de l’assuré ". Renonciation à recours : l’assuré peut abandonner à l’avance, par contrat, tout recours contre le responsable de dommages qu'il subirait. Source : CDIA

Successoral (ordre)

en matière successorale, le droit français privilégie les liens du sang. Ce qui veut dire, qu'en l'absence de contrat de mariage ou autres dispositions légales (Testament, donation...), le conjoint survivant à un statut particulier : il entre "en concurrence" avec les trois premiers ordres ci-dessous et ne prime que sur les collatéraux ordinaires. En résumé: il risque d'occuper la quatrième position dans la succession, voyant passer devant lui, les enfants, les beaux-parents et les grands-parents. La Loi (Art 731 et suivants du C.C) classe les héritiers en quatre ordres successoraux bien déterminés:
- LES DESCENDANTS: c'est à dire les enfants légitimes ou non et, à défaut, les petits-enfants ou arrière-petits-enfants. C'est l'ordre le plus proche, il prime sur tous les autres;
- LES ASCENDANTS PRIVILEGIES: père, mère, et les collatéraux privilégiés: frères et sœurs et leurs enfants;
- LES ASCENDANTS ORDINAIRES: grands-parents, arrière-grands-parents. Ils n'héritent que s'il n'y a ni descendants, ni parents, ni frères, ni soeurs et leurs enfants;
- LES COLLATERAUX ORDINAIRES:oncles, tantes, cousins et cousines.
En cas de doute il serait peut-être utile de vous rapprocher de votre Notaire, ou encore de votre assureur qui dispose d'outils fiscaux tout à fait adaptés à cette situation.

Suspension de garantie

Suppression provisoire de la garantie. En cas de non-paiement de la cotisation d'un contrat autre que d'assurance vie, la garantie est suspendue trente jours après l'envoi par l'assureur de la lettre recommandée de mise en demeure. Dès lors, l'assureur ne prend plus en charge les sinistres. Cependant, les cotisations restent dues. En cas de vente d'une voiture, la garantie est automatiquement suspendue à minuit le jour de la vente. Si l'assuré ne rachète pas de véhicule, le contrat sera résilié six mois après. Source : CDIA

Spécialistes
de l'assurance auto

depuis 1986,
nous avons conçu pour vous

l'une des meilleures Assurances Auto du marché !


Ajouter aux favoris Recommander autoasurances.com à un ami Contactez nous Vos suggestions

Copyright© 2003 autoassurances.COM